10 Milliards d’Euros, ce n’est pas rien. Et comme les Anglais ne les paieront plus, les autres européens devront se les répartir…. mais ne sont pas d’accord sur qui, quoi et quand.

Lisez cette analyse dans l’Echo du 24.02.18.