Les loyers qu’un gérant perçoit de sa sprl son requalifiés en revenus professionnels, donc lourdement plus taxés, au-delà d’un plafond qui dépend du revenu cadastral.

Pour en savoir plus, lisez donc notre article en page 64 de Logic Immo de janvier 2018.

 

http://www.logic-immo.be/fr/nouvelles-immo/magazine-logic-immo-bruxelles-541-31725.html