Les entreprises belges sont protégées du risque de faillite du 24 avril au 17 mai 2020. Mais attention, seules les entreprises saines avant la pandémie le seront. Un créancier peut toujours demander au tribunal de décider que le protection ne s’applique pas à une société qui était en mauvaise posture.